PRATIQUE MATH

Accueil du site > DES HOMMES ET DES MATHS > Galilée un homme ouvert et libre !

Illustration : Le Pendule pesant de Galilée à la Cathédrale (Duomo) de Pise. [Wikimedia Commons]

Galilée un homme ouvert et libre !

mardi 23 septembre 2008, par Alfred Bartolucci


La chute des corps

L’Education en images avec FRANCE 5http://www.curiosphere.tv/

  • Galilée a démontré que le mouvement de haut en bas d’une boule soumise à la pesanteur présente une accélération constante, et qu’à partir de l’immobilité, les distances parcourues augmentent proportionnellement au carré du temps passé.
  • Une chute verticale étant trop rapide pour que Galilée la mesure exactement, il ralentissait la boule en la faisant rouler sur un plan incliné. D’un bout à l’autre de la surface de celui ci, il disposait un certain nombre de fils horizontaux tendus, laissant entendre un « clic » à chaque fois que la boule en franchissait un (on ne disposait de chronomètre à l’époque). Galilée déplace alors les fils sur le parcours, jusqu’à obtenir des clics également espacés dans le temps. Le rapport entre les distances devait être la suite des carrés 1, 4, 9, 16, 25… C’est ce que Galilée a confirmé.

    Galilée père de la science moderne

  • Galilée, en étudiant avec précision la chute des corps, compris, qu’il lui fallait pour cela isoler au maximum le phénomène physique à étudier, et le libérer de tous phénomènes parasites. Avant Galilée la science était fondée sur l’observation du réel. Galilée a choisi de dépasser l’observation du réel pour construire une série d’expériences lui permettant de mettre en scène le réel dans des conditions favorisant son étude. C’est là, la base de toute la démarche expérimentale dans les sciences.

    Galilée découvreur de l’expression de vitesse

  • De plus Galilée enfreint une règle que s’imposaient les savants avant lui : on n’a pas le droit de diviser deux grandeurs de natures différentes. Pour étudier la vitesse Galilée osa diviser la distance par le temps … Si pour tout élève de cinquième c’est quelque chose de banal à l’époque de Galilée ce fut une innovation.

Galilée fait avancer l’idée que les corps célestes sont aussi "imparfaits" que la terre.

  • Avant Galilée, la lune, comme tous les corps célestes était imaginée comme une grande sphère parfaite, rigide et polie, sans imperfection ni rugosité à sa surface. Tout ce qui était au ciel était parfait, l’imperfection était sur terre. En observant la lune avec une lunette astronomique de l’époque, en décembre 1609, Galilée, en déduit que la lune était couverte de cratères multiples et de reliefs dont il détermina la hauteur … Ce fut une information incroyable car elle remettait en cause une vision du monde. A la même période un savant anglais qui observa la lune aussi avec une lunette en déduit que la lune était couverte de tâches mais n’imagina pas le relief. L’anecdote montre à quel point Galilée était un esprit ouvert et libre !

Galilée fait avancer l’idée que la terre n’est pas le centre du monde.

  • Le génie de Galilée fit bien d’autres découvertes. Une fut « fracassante » à son époque et lui valut deux séjours en prison. La découverte majeure de Galilée fut celle des satellites de Jupiter qu’il prouva en croisant ce qu’il avait vu dans sa lunette plusieurs jours de suite en janvier 1610. En affirmant que Jupiter avait des satellites, Galilée mettait à mal l’idée selon laquelle la Terre était le centre du monde. L’opinion publique était incrédule et l’église de Rome considéra sa découverte comme inacceptable !